ASSOCIATION - Une association et deux addictologies

Source : 25/01/2019


L’association qui réunit Le temps des formes et La soif de vie a réélu son bureau vendredi 18 janvier 2019, et invité Thérèse Farbos et Jean-Claude Gaudet, adjoints de Deauville et Touques, à parrainer son action.

Deux pour une
Depuis quatre ans, l’association Le temps des formes, et depuis deux ans, l’association La soif de vie aident sous une même bannière les personnes souffrantes ou ayant souffert d’obésité (Le temps des formes) et les malades de l’alcool (La soif de vie) à vivre des temps de paroles, à partager des moments de convivialité. Une même association, mais des lieux d’accueil différenciés.

L’association essentielle
« Une association bicéphale qui traite de troubles de conduites alimentaires. Et l’alcool rentre dans ce champ. Ce sont les mêmes ressorts » , explique Christophe Mousseux, cadre de santé au pôle addictologie de la polyclinique de Deauville, partenaire de l’association. « C’est important, explique Christophe Mousseux, d’avoir un accompagnement à la sortie d’une cure par exemple. Le travail n’est pas fini quand on sort de l’hôpital, quand la cure est terminée. L’association permet aussi de proposer des aides en amont. »

Un travail en réseau
Outre l’aspect « clinique » , ces troubles ont souvent des causes et des conséquences, « médicaux, psychologiques et sociaux » , souligne Christophe Mousseux, qui insiste sur l’importance du rôle de l’association touquaise.

« Dans l’association, les membres ont des compétences qui permettent d’aider les personnes en difficulté en termes de logement, de finances d’où, pour nous, l’importance du soutien des municipalités » , complète Marie-Laure Duchesne-Pasquet, qui anime les groupes de paroles dédiées aux personnes en surpoids.

Une sophrologue, Marie Dennequin, intervient également au sein de l’association. « On travaille en réseau » , sourit Marie-Laure Duchesne-Pasquet. « On peut également inviter les personnes à nous rejoindre au club de tennis de table » , invite son mari, président du club. « Le sport est un vecteur important dans la prise en charge des addictions » , confirme Christophe Mousseux.

Une démarche individuelle
Créer les conditions qui permettront aux hommes et aux femmes touchés par ces troubles de reprendre pied dans la vie. Tel est l’enjeu de l’association qui ne promet pas de miracle. « On ne peut pas faire à la place de la personne… C’est elle qui doit décider de faire, mais on peut l’aider…  » , insiste Philippe Pasquet.

Les prochains rendez-vous
Le temps des formes se réunit chaque 3e vendredi du mois, salle Daniel-Marson. Contact : Marie-Laure Duchesne-Pasquet au 06 83 68 63 00. Groupe de paroles de 14 h à 15 h 30, et entretien individuel de 16 h à 17 h. Prochaine permanence, le 15 février.

La soif de vie se réunit chaque 3e vendredi du mois, Maison des Touquais, de 18 h à 19 h 30, entretien individuel. Contact : Pascal Trinité au 06 86 47 17 02 (joignable de 18 h 30 à 19 h 30).

Prochaine sortie, balade à Touques, le 3 mars.